AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dax !

Aller en bas 
AuteurMessage
Dax O'Malley

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Dax !   Dim 25 Sep - 16:34


A
« Citation »



► CARACTERE :
Une envie soudaine, nostalgique, d'écrire sur un garçon, d'écrire sur moi, sur qui je suis. Un simple garçon qui se fond dans la masse, un roux qui se balade avec un eye-patch. On dit des tas de choses sur moi, des tas de choses que je n'écoute pas, que je ne comprends pas. Dur de parler de soi quand on ne se connait pas soi-même, mais le besoin s'en fait ressentir. Pour se ressourcer, se retrouver, j'ai besoin de ce cahier, de partager des choses que je n'arrive pas à éclairer. J'aime sourire. La compagnie. J'aime être entouré, aimé, adulé, c'est un besoin que je ne m'explique pas, que je déteste chez moi. J'ai besoin qu'on m'accorde une confiance, une vie, qu'on sache qu'on peut compter sur moi. Comme si je pouvais aider, comme si je pouvais apporter une aide. Et lorsque le moment vient, lorsqu'enfin on se décide à m'appeler, je ne sais pas quoi faire. A part réagir, défoncer la gueule de l'ennemi, ou bien juste engueuler mon ami. Je ne suis pas doué dans les relations humaines, pourtant je fais tout pour me faire aimer. Je me force à parler, à combattre ma timidité, je me suis tellement forcé à ne plus être moi que je suis quelqu'un d'autre. Que je ne comprends pas, mais que j'admire.

On me connait parce que je m'implique partout, quelque soit l'affaire qui me regarde ou non. Je suis prêt à frapper, cogner, à défendre cette idée de la justice que je me fais. Pas une justice qui sépare le bien du mal, juste une idée qui sépare la méchanceté de la gentillesse. Un dealer peut très bien essayer de gagner de l'argent pour aider son enfant malade. Il n'y a rien qui soit en soi bon ou mauvais, et pourtant, je me retrouve toujours dans les bagarres, dans les disputes, à défendre un inconnu, à défendre un meilleur ami. Mais je crois que je fais ça dans un but égoïste, celui de me sentir important. Ou même celui de ressentir cette adrénaline du danger, de la douleur des coups.

Ces détails mis à part, j'aime tricher. Dans les jeux, dans les soirées, j'aime m'amuser. Au poker, je suis imbattable, parce que j'ai appris à mentir, parce que je suis doué pour amadouer. C'est une fierté que je ne cache pas, le seul côté que ma famille a toujours accepté chez moi. Tous d'anciens Winterhoods qui pariaient que je serais un bon à rien envoyé chez les Faithbees, parce qu'ils disaient - avant que je rentre à Synchronicity - que j'étais assez intelligent pour finir chez les binoclards. Que ce soit clair : Je n'aime pas travailler. Les cours, ce sont mes heures de sommeil que je rattrape de la veille, me heures passées à boire et à danser qui se reposent le temps d'une journée. J'aime les soirées. J'aime danser. Boire. Me défoncer. J'aime profiter de ces instants de jeunesse qui disparaîtront. Vous pouvez être sûr de me trouver dans toutes les soirées, dans chaque danse effrénée, me trouver à chaque fois sous coc', peut-être sous LSD, qu'est-ce que j'en sais. J'accepte ce qu'on me propose, j'accepte ce qu'on me soumet, temps qu'une aiguille rentre pas dans mes veines, je m'en fous, j'accepte et j'oublie le reste. J'aime faire les 400 coups, chercher des passages secrets. M'activer, me rendre utile à la vie inutile de l'académie, comme trouver les mots de passes des autres maisons, trouver l'emplacement de salles qu'on n'avait alors jamais vues, espionner des professeurs pour en tirer quelques rumeurs.

PS : On me demande souvent ma clef USB pour les musiques des soirées.
► L'OEIL DU DIABLE :
Derrière mon eye-patch se cache un oeil jaune que je refuse de montrer. Celui de l'oubli. Un regard de ce dernier, un mot de mes lèvres et vous oublierez ce que je veux, ce que je souhaite, ce qu'on me demande. Rien de très utile en bagarre, rien de bien intéressant. En arrivant à l'académie, je ne le maîtrisais pas du tout, ce que je voulais qui soit oublié n'était généralement que mis de côté pendant quelque temps avant que les souvenirs reviennent. A aujourd'hui, je suis capable de faire disparaître complètement certains éléments d'une vie. Jusqu'à faire oublier l'existence d'un enfant à sa famille, si c'est ce que j'ai choisi.
Cependant, je ne peux pas le désactiver à cause d'un abus de jeunesse. Il suffit de quelques mots sortis par mégarde pour que mon interlocuteur, si je ne portais pas cet eye-patch, oublie sa vie entière, jusqu'à son identité même. Cet oeil fatigue constamment mon corps et il m'arrive assez régulièrement de faire quelques baisses de tensions. Aussi, ce don m'a volé un oeil. Je n'ai plus la liberté de me balader avec mon oeil libre, capable de tout voir. De plus, les souvenirs que je choisis de faire oublier se retrouvent dans mon esprit, en images comme en audio, je suis obligé de porter ce que l'autre à oublier.
« Citation »
    ► HISTOIRE :

On se demande souvent, ce que ça fait, d'avoir une vie difficile, une vie infernale. Beaucoup de gens rêvent d'en avoir une. J'en ai fait parti, longtemps. Perdre un proche, juste pour savoir ce que ça fait, de pleurer, juste pour ressentir cette tristesse et devenir quelqu'un de taciturne, avoir juste assez la classe pour qu'on se retourne sur son passage. J'ai toujours eu un besoin étrange de me sentir différent, quelqu'un d'autre. Peut-être parce que je savais, au fond, que je n'étais pas tout à fait normal, que je ne me fondrai jamais complètement dans la masse. Oh, j'ai oublié un petit détail. Pour moi, posséder un pouvoir, c'est quelque chose de normal. Depuis la création de l'humain ma famille en possède, de tous les côtés, de toutes les générations, pas un seul a manqué à son devoir de posséder un don unique et de se retrouver dans la terrible maison des Winterhoods. Deuxième d'une lignée de deux frères, je me suis toujours retrouvé en arrière, reculé de la popularité qu'il a toujours eu. Lui qui a toujours respecter les principes, les valeurs et les autres trucs bizarres de la famille, toute l'attention s'est toujours tournée sur lui et, surement pour me venger, ou peut-être pour me prouver que je n'avais pas besoin d'être comme lui, j'ai toujours été l'exact opposé du garçon sage qu'il était - et est toujours. Lui allait au réception et restait assis à table alors que je faisais tomber les assiettes et regardais sous les robes des grandes tantes. Je tirais sur les nappes, grimpais aux arbres quand on me disait d'en redescendre, je reconnais avoir été un casse-cou difficilement supportable.

Je restais avec la petite gens, ceux sans pouvoirs, ceux que mes parents m'interdisaient de fréquenter. Et alors que mon frère, de trois ans mon aîné, était seul à l'école, j'étais entouré et adoré, toujours le premier à aller dans les bêtises. Une enfance heureuse, joyeuse. Mon frère a déclaré son don très tôt. J'ai découvert le mien à mes onze ans. Lorsque je disais à mon père d'oublier ce que j'avais dit, juste pour le fun, juste pour rire. Il l'a vraiment oublié. Ma famille, qui désespéraient quand au fait que j'ai un don, a fêté cette nouvelle pendant trois jours durant. Et j'ai profité de ce don pendant 3 ans durant. Je demandais à ma mère d'oublier mes bêtises, à mes petites amies d'oublier mes infidélités, à mes professeurs les devoirs qu'ils donnaient. Mais ça ne marchait jamais vraiment assez, du moins, pas assez longtemps. Et lorsque maman se rendait compte que j'avais exercé mon don sur elle, j'avais le droit à des leçons de morales des nuits durant. Mon premier coup dur si je peux me permettre, ça a été un accident de voiture avec des potes. On avait 15 ans, on avait bu, on avait volé une bagnole. Aucun de nous n'avait le permis, et un accident s'est produit. Pas assez grave pour nous, trop pour la voiture d'en face qui a percuté un camion. La fille au volant était totalement traumatisée. J'ai du lui faire oublier cette soirée. Mais sous le choc aussi, j'ai assez mal géré le pouvoir et elle a oublié jusqu'à son prénom, et j'ai récolté tous ses souvenirs, pas intéressants mais quand même. Bref, une vraie claque dans la gueule, ça m'a souvent fait perdre l'appétit.

Lors de ma première année à Synchronicity, mes parents et mon frère m'ont immédiatement reniés de leur famille, je crois que je n'existe plus sur l'arbre généalogique. Un Summerer chez les O'Malley, c'était inimaginable et inacceptable. Je me suis donc retrouvé à passer mes vacances scolaires à l'académie, exceptés les étés où mon meilleur ami m'héberge depuis lors. Mon frère a quitté l'académie quand j'entrais en deuxième année, un délégué en chef de disparu qui avait trop l'oeil sur moi, ça m'a permis de commencer mes 400 tours au sein du bâtiment. Deuxième et dernier coup dur de ma vie en fait, lors de cette fameuse deuxième année où une amie m'a demandé de lui faire oublier sa dernière soirée en date. Elle a perdu le contrôle de son pouvoir et a accidentellement blessé un élève de façon très grave. Il parait qu'il est resté paralysé. Bref. Je suis à aujourd'hui un vrai maraudeur du lycée et personne ne connait mieux que mois tous les passages secrets. Dans tous les cas, bienvenue chez moi !



NOM : O'Malley
PRÉNOMS : David-Alexandre Antoin
ÂGE : 19 ans
SEXE : imposant 8D M.
NATIONALITÉ : Française.
CLASSE DÉSIRÉE : Summerer ou Springtie.
ANNÉE : 4ème.









Dernière édition par Dax O'Malley le Lun 26 Sep - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis X. Charles

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Dax !   Dim 25 Sep - 18:16

    Yope le rouquin o>
    Welcome on board ~

    Alours alours pour la classe pour moi y'a pas photo, même si t'aimes t'amuser t'as quand même la passion d'un Summerer, donc je t’accueille avec plaisir dans la maison mon gaillard !

    Sinon pour les clubs j'ai plusieurs idées en vrac, notamment théâtre, sport, ciné, glisse ou journal, bref j'te laisse choisir !

    Bonne chance pour la suite, j'ai hâte de lire ton histoire Very Happy



Were you born to resist or be abused ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dax O'Malley

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Dax !   Lun 26 Sep - 16:15

Thanks captain ~

Pour la classe, ça me va super, et pour les clubs, je pense que je vais prendre Sport et Cinématographie. (Mais c'est possible d'être genre commentateur en sport ? Ou reporter ? Dans ce cas ce serait plus dans le club de journalisme ?).

J'ai bâclé l'histoire, j'espère que ça ira, s'il y a quelque chose qui ne va pas faut pas hésiter à le dire :$

Voilà voilà ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis X. Charles

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Dax !   Lun 26 Sep - 17:39

L'inspiration famille black se sent comme le déo de mon cousin dans ta présa' o>
M'enfin j'ai rien à redire, validé coco ! Very Happy

Ah j'ai failli oublier, euh pour les clubs dans ce cas Ciné et Journal rubrique ciné/sport as you wish c'est des détails à voir au futur, allez zou file rp cocorico !



Were you born to resist or be abused ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dax O'Malley

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Dax !   Lun 26 Sep - 17:40

Oui sauf que le déo de ton cousin, c'est le mien

Merci pour la validation sweety !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oxana N. Adamovitch

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Dax !   Lun 26 Sep - 17:55

Roooooooooooooooooooooh !!!!!!! *-* j'aime ce nouvel élève ! Réserve moi un lien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dax !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dax !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synchronicity :: Ams Tram Gram :: Présentations&Folie :: Dossiers complétés-
Sauter vers: