AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre S. Lipovsky

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Jeu 21 Juil - 17:32


Pic de tumblr
« Et jamais personne ne t'aimera plus que cette fille là. »



► CARACTERE :

« Arrête de répéter son prénom. Tu sais quoi d'elle, au final ? »

Parce qu'au final, tu ne connais pas Cassandre. Personne ne la connait. Ni toi, ni n'importe quel autre gars qui a fini dans son lit. Parce qu'au final, Cassandre est une trainée qui te rendras folle, comme tous ceux qui ont embrassé avant toi ses lèvres. Ce sont les seules choses que certains se plaisent à croire. Parce qu'au final, elle se donne un genre. Une putain, une prostitué de seconde zone. Ce sont les bruits qui courent en tout cas. Parce qu'il est vrai qu'elle s'habille un peu court. Parce qu'il est vrai qu'elle aime beaucoup les hommes.

Voyez vous, Cassandre a un grand atout dans la vie : Elle est jolie. Certains disent d'ailleurs qu'elle n'a que ça pour elle. Son petit minois et ses fesses. Tu le sais, quand tu la croise, elle se fout éperdument de toi. Elle ne te regarde pas, ou à peine. Un air à la limite du complaisant, un peu supérieur aussi. Et pourtant elle te rend dingue avec ses cheveux doucement bouclées qui tombent sur sa poitrine. Elle te rends dingue avec ses manies. Et le pire, c'est que quand elle s'intéresse à toi, tu te jettes dans ses bras, comme si elle était la femme parfaite.

Parce que oui, on dirait qu'elle aime jouer avec les gens. Elle s'amuse. Non pas à les manipuler pour atteindre un but, non, ce serait trop beau pour elle, mais surtout, en plus de ne lui servir à rien, elle commencerait à penser qu'elle fait comme tout les autre, à jouer avec les élèves comme avec des marionnettes. Non, Cassandre ne veut pas s'abaisser à être Mademoiselle Y. Parce que Mademoiselle Lipovsky croit valoir mieux que les autres, elle joue avec les gens juste par plaisir. Juste pour ne pas s'ennuyer. Elle instaure un jeu individuel entre chaque personne. En général, c'est elle qui choisi. Peut-être essayera t-elle un jour décidera t-elle de retarder Ludvik pour ses livraisons d'alcool, ou tentera t-elle de faire tomber son commerce, comme elle voudra jouer à celui qui parlera le plus de soit, entre Alexandre et elle. Parce que Cassandre s'adapte, elle croit être imbattable.

Voyez vous, elle est simplement le cliché américain. La fille populaire. Sauf qu'elle ne l'est pas tant que ça. Les gars lui courent après pour une partie de jambe à l'air, qu'elle refuse avec son regard pétillant. Les filles ne trainent avec elle que parce qu'elle refile pas mal de vieilles fringues griffées. Cassandre n'a pas vraiment d'amis. Pas qu'elle n'en veuille pas, juste parce qu'elle a cette image de fille imbuvable, dans laquelle elle s'est encrée. De laquelle elle ne peut s'extirper.

Mais ça, c'est l'image qu'elle se donne.
Mais ça, c'est pas Cassandre.

« Au final, tu te souviens seulement de la couleur de ses cheveux et de la couleur de son string. »

Parce qu'au final, Cassandre se cache derrière cette apparence de nymphomane qu'elle a commencé à se donner sans trop de raison. Mais ça la rend folle. Il faut tout de même savoir que quand le gars ramasse ses affaires et claque la porte, elle explose en sanglots, alors qu'une seconde avant, elle était la fille fière et allumeuse. La fille forte et assumée. Vous ne savez pas, que ses sanglots, elle les a en permanence dans la gorge, et qu'elle a fini par devenir une de ses fille qu'on appelle Junkie. Mais Cassandre est malgré tout un peu forte. Elle arréter toute ses addictions, ou presque. Fini la drogue et l'alcool. Peut-être un verre ou deux en soirée, pour ne pas paraitre trop louche, mais vous ne verrez plus les cadavre de bouteille trainer sur le sol. Vous ne verrez plus des cendars pleins et quelques pochons vides aux quatre coins de la pièce. Il y a juste cette addiction au corps et à la chaire. Cette addiction qu'elle a de se détruire par les autres, qu'elle a pas abandonnée. Et ça, ça la rend plus vulnérable que n'importe quel gosse timide de Synchonicity.

Voyez vous, Cassandre ne se fiche pas de l'opinion des autre comme elle le laisse entendre. Au contraire, elle fait tout pour être encore plus l'idéal de ceux qui ne lui adresseront jamais la parole. C'est pour elle comme un moyen de se venger de ne pas être proche des autres êtres humains. Elle se complait dans cette image faussement inatteignable. C'est une excuse comme une autre. Un mensonge comme un autre.

Parce qu'au final, Cassandre est presque amoureuse de chaque gars qu'elle embrasse. Mais pas d'un de ces amour qui fait mal, non. Juste que le temps qu'elle restera accrochée au cou d'une personne, elle lui donnera toute l'affection possible et inimaginable. Juste qu'elle est passionnelle et émotive avec le gars en question, que là, elle se montre, elle fait comme si c'était les hormone, mais elle se lâche, se laisse vivre. Elle sait très bien que c'est idiot, que certains prennent peur avec ses excès de sentiments, mais beaucoup n'en ont rien à faire. Ils se disent que pour le temps que ça va durer, elle s'en remettra.

Voyez vous, le monde de Cassandre tourne autour des autre, et particulièrement de ceux qui n'en ont rien à faire d'elle. Même si elle existe quand même en dehors d'eux. Elle n'est ni timide ni trop extrovertie. Franche à t'en péter les tympans. Parce que tu sais, sa vérité, quand elle te la murmure à l'oreille, sonne comme un couteau glissant sur du carrelage. Mais elle préfère jouer son hypocrite dans un premier temps, restée l'adulée, la parfaite. Elle ne se décidera à parler que quand vous lui demanderez son avis, sinon elle se contentera d'étirer ses lèvres et de vous sourire, en vous faisant croire qu'elle vous approuve au plus haut point, ce qui est généralement faux.

Parce qu'au final, elle n'est ni généreuse ni radine, elle a un sens de l'humour qu'elle garde pour elle, elle monologue souvent devant son miroir à moitié en pleur, elle n'est pas vraiment aimée sans être détestée, elle aime faire la fête modérément. Et vous ne le savez pas encore. Même pas elle le sait. Mais elle va vous faire souffrir, sans même s'en rendre compte. Elle va vous mener en bourrique alors qu'à la base, elle voulait essayer d'être sincère. Elle est devenue l'image qu'elle voulait et qu'elle déteste désormais.
Voyez vous, Cassandre ne sait pas faire confiance aux gens. Elle joue un rôle perpétuellement, elle est un mensonge vivant. Alors oui, elle vous fait envie. Alors oui, elle est indéfinissable, comme chaque humain. Alors oui, elle te murmure qu'elle finira par changer.

Mais ça, c'est ce que vous ne savez pas.
Mais ça, c'est Cassandre.

► DON :

« Sentiments »

Ne vous affolez pas, jamais la brune ne saura contrôler vos sentiment, loin de là. Quoique l'on suppose qu'avec le temps, elle sera capable de le faire. Mais ça on n'en sait rien. Elle déteste juste ce pouvoir. Elle le déteste pour la simple raison qu'elle a peur d'influer sur le libre arbitre. Elle pourait s'en servir pour être aimée, elle pourrait s'en servir pour faire peur, pour mieux ressentir ce que vous dites. Mais non. Non, Cassandre essaye de l'utiliser le moins possible, et même, elle n'est pas encore capable d'influer dans votre esprit l'idée qu'elle veut. Elle s'entraine, parfois, mais elle évite. Elle n'a pas envie d'avoir de cobaye. Elle veut juste savoir ce qu'elle fait. Et surtout que ce ne soit plus comme maintenant.

En effet, Cassandre sait très bien l'effet qu'elle produit en général. Elle donne envie et elle inspire la haine, et dès qu'on est à côté d'elle, tout les sentiments et émotions que vous ressentez sont amplifier. Certes, elle arrive à retenir sa magie, mais pas tout le temps. Alors ne vous inquiétez pas si en frolant la jeune fille, vous avez envie de frapper le premier élève de la classe opposée. Vos pulsions enfouies ressortent avec Lipovsky.

Ce que vous ne savez pas, c'est qu'elle peut aussi tout diminuer. L'amour que vous avez pour votre copain, comme la peine que vous ressentez. Elle ne maîtrise rien du tout, mais dans le font, elle en est capable.

« Elle t'emmène d'l'autre côté d'la Terre juste quand elle ouvre les paupières. »
    ► HISTOIRE :


« Pourquoi tu m'as fait un gosse, bordel ?! »

Ce sont les mots de son père. Ceux qu'elle entendait à chaque dispute, cachée sous l'escalier. Elle retenait chacune de ses larmes pour mieux pouvoir recracher toute sa haine en peignant, tout et n'importe quoi. C'était son seul moyen de s'exprimer. La peinture. A six ans, on est pas une artiste, alors Cassandre utilisait ses doigts et de vieux cartons avec la peinture de sa mère. Parfois elle emprunter les bombes de son père. L'escalier était devenu son repère, son entre. Parce que ses parents se disputaient tout le temps. Et les entendre se disputait, ça ne lui inspirait rien d'autre que de la rage. La rage était sa muse, malheureusement.

En dehors de ces disputes familiales, Cassandre a toujours très bien vécue. Elle était toujours gâtée par Louise, sa mère. Elle se souvient encore de l'odeur qui s'échappait de la cuisine. Elle se souvient encore des baiser qu'elle venait déposer sur son front avant de dormir. Et puis à l'école, la vie était belle. A six ans, on a pas de problèmes. Alors oui, Cassandre a eu une vie parfaitement normale. Pas de mélo-dramatique, pas d'accident, pas de belle histoire d'amour qui continue. Non. Cassandre a une vie normale dans une famille normale. Juste, ses deux parents se déteste, malheureusement.

Il ne sert donc à rien de s'étendre sur l'enfance de la gamine. Que voulez vous que je vous dise ? Le passage le plus intéressant reste lors de sa première année de lycée. Elle n'était pas encore à Synchronicity et avait refuser par plusieurs fois d'y aller. Ah, parce que je ne vous ai pas dit, c'était la gamine, qui faisait exploser les disputes entre ses deux parents en accentuant chacune de leurs émotions respectives. Enfin, qu'importe. Elle avait reçu une missive de cette école spéciale qu'elle avait de suite déchiré avant d'intégrer son nouveau lycée. C'était sûrement la moins bonne chose à faire, malheureusement.

En effet, en arrivant dans cette école, chacun des gars commençait à la sifflée, parce que Cassandre a toujours été jolie. Mais vous savez comment sont les ados à cet âge, obsédés par ce qu'ils ne connaissent pas, il se veulent des côtés bads boys, ils se veulent des côtés rebelles, alors ils se disent, on va se faire la plus belle meuf de cette promo. Malheureusement pour Cass, elle fut la victime de ces pulsions-là. En même temps, c'était évident. Ils passaient à côté d'elle avec juste une idée derrière la tête et ça devenait une obsession. Elle en devenait folle. Dingue. Et il n'y avait personne pour l'aider, malheureusement.

Alors elle était la fille sage. Elle est même tombée amoureuse d'un garçon. Ils sont sortis ensembles trois mois avant qu'elle ne se décide à passer les tabous. Parce qu'elle disait l'aimer. Il le disait aussi, d'ailleurs. Mais à peine le plaisir fini, parti qu'il ramasse ses affaires et s'en va en lui disant je t'ai bien baisée ma pauvre, tu t'es faite avoir, comme toutes les autres connes. Avant ça, Cassandre était une fille bien. Une fille très bien, même. Mais ça l'a transformée. Elle voulait faire vivre la même chose à tout les autres. Elle ne savait pas, qu'elle commençait un jeu dangereux, malheureusement.

Alors la voilà qui s'achète des talons haut, qui se met des stings rouges qui se voient au dessus et en dessous de sa jupe, ses petits hauts en dentelles laisse aisément deviné qu'elle ne porte rien en dessous. Madame est devenue sale. Madame se croit irrésistible et force les gens à l'aduler sans le savoir. Parce qu'au fond, elle en avait envie. Mais au plus ça allait, au plus elle se rendait compte que cette façon de vivre ne lui convenait pas. Elle se disait que ce n'était pas elle. Que ce n'était pas celle qu'elle était et qu'elle voulait être. Mais il était trop tard, sa réputation était déjà faite. Alors elle essaye de se souvenir ce qui était écrit sur la lettre qu'elle a déchiré, elle reprends contacte avec cette école, Synchornicity, recommencer une nouvelle vie. Mais là bas, ça sera pire, malheureusement.

Arrivée dans cette école spéciale, elle avait encore certaines manies de catins, de tout et de n'importe quoi. Tellement qu'elle voulait décrocher de la réalité. Et là elle rencontra des gens. On lui fourni tout ce qu'elle voulait, tant qu'elle payer. Et elle avait de quoi, toujours. Alors elle commence par du tabac, avant de se mettre à fumer des choses plus illicites, avant de tracer des rails blancs. Elle sombre dans tout ça. Dans l'alcool aussi. Elle se prends des shoots à l'hélium, et on la voit arrivé titubante en cours, les cheveux dans tout les sens, la chemise grande ouverte, juste parce qu'elle a oublié, qu'une chemise, ça se fermait. C'était le bonheur des yeux pour certains, malheureusement.

Sa réputation s'est endurcie jusqu'à ce qu'elle redevienne la fille la plus clean du monde, en moins d'un an. Sûrement a t-elle amplifié son propre désir d'arrêter tout ça. Plus de tabac, plus de drogue. Seulement du sexe et du champagne. C'était ça, son deal à elle. Elle n'arrive pas à se détacher du reste, malheureusement.

Maintenant, certains disent qu'elle fait encore commerce de son corps. Après, ce ne sont que des bruits. Mais tout le monde connait Cassandre. Tout le monde reconnait le bruit de ses talons aiguilles rouge qui claquent dans les couloirs. Parce qu'elle est devenue une tête connue, une mauvaise tête, d'ailleurs.


[PS : Bon, l'histoire elle est un peu caca, désolée, mais j'en avais marre des perso trop parfait, des orphelins, et de tout le reste, donc fallait que je fasse une vie presque normale ._. Et je suis pas habituée. Je me rattraperais en RP]





NOM : Lipovsky
PRÉNOMS : Cassandre - Sofya (et Garance)
ÂGE : 18 ans
SEXE : Féminin
NATIONALITÉ : Russe (de mère Française)
CLASSE DÉSIRÉE : Winterhoods
ANNÉE : 2nd (Voir histoire)









YOU DON'T KNOW ME, YOU DON'T EVEN CARE
CAM CAM CAM


Dernière édition par Cassandre S. Lipovsky le Ven 22 Juil - 0:48, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leila V. Ingram

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Jeu 21 Juil - 18:19

    Bienvenue :3
    Bonne chance pour ta fiche ~



I don't go looking for trouble. Trouble usually finds me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre S. Lipovsky

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Jeu 21 Juil - 19:44

Merci beaucoup.
Et FICHE FINIE. Je suis vraiment désolé. L'histoire est juste immonde. C'est juste que je voulais changer du cliché de la fille malheureuse, de la catin aimée malgré tout avec un grand coeur, parce qu'elle a rien pour elle. Je voulais une fille assez détestable, qui au final se plait dans son rôle en se détestant elle même. Et je voulais plus d'orpheline, ou de quoi que ce soit. Pas de personne à plaindre. En fait, je voulais un personnage qu'on pouvait détester parce qu'il n'avait aucune vraie raison d'être aussi imbuvable. BREFF


YOU DON'T KNOW ME, YOU DON'T EVEN CARE
CAM CAM CAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri F. Morstorm

avatar

Messages : 389
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Jeu 21 Juil - 20:34

apeiqrfsdjazfkcd:,;v e
Je.
J'aime.
J'adule.

D'OU TU T'EXCUSES C'EST DE LA BALLE EN DIAMANTS TON TRUC !
Et puis euh. Pour la classe, je ne la vois qu'en Wwinterhoods, si tu avais une autre idée, pardon. OTL
Et pour les clubs, je te propose Arts plastiques, Journalisme ou mode.
A toi d'en choisir le nombre que tu veux (un minimum Wink)

ET PUIS VOILA.
AH. J'OUBLIE LE PLUS IMPORTANT.
BIENVENUE ! Very Happy



« Imagined that from the outside. I was scared, as much as Ron in Harry potter in front of spiders. I didn't know how I had to act. My all body hurted. I didn't succeed to think. Crying, I went against her. Crying, I apologized in a murmur. Crying, I kissed her. » ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutsu.tumblr.com/
Cassandre S. Lipovsky

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Jeu 21 Juil - 20:50

Ah. eh. Eh ! Merci beaucoup en tout cas !

Donc, non, pour la classe, j'en avais STRICTEMENT aucune idée. Donc je te fais confiance, et en Club, je prendrais Art Plastique (Ahahahah <3) Et. Euh. Y a moyen d'être dans le truc de délégué ou quoi ? ._. Sinon tant pis hein. Smile


YOU DON'T KNOW ME, YOU DON'T EVEN CARE
CAM CAM CAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri F. Morstorm

avatar

Messages : 389
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Jeu 21 Juil - 20:58

Oui. Bien sûr. :3
JOR tu serais la déléguée féminines des Winterhoods, duhuhuhu.
çafaitpeurçafaitpeur

T'aurais les droits de modos par contre, et donc aurais accès à toute la partie administrative, tu participerais pour la création des évènements et tout ça. Enfin t'aurais quelques responsabilités quoi. C'comme tu veux demoiselle. <3



« Imagined that from the outside. I was scared, as much as Ron in Harry potter in front of spiders. I didn't know how I had to act. My all body hurted. I didn't succeed to think. Crying, I went against her. Crying, I apologized in a murmur. Crying, I kissed her. » ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutsu.tumblr.com/
Cassandre S. Lipovsky

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Ven 22 Juil - 0:50

D'accord, bah pas de problèmes. Si tu as besoin d'aide tu peux compter sur moi.
(Voilà, j'ai édité, mis la classe, je vais me recenser, j'ai officiellement tout fini !)
Eh ! Euh, tu me réserveras un RP hein ? <3

PS : Je me suis permise de faire ma feuille de lien, si y fallait pas, lynchez-moi.
Puis je peux RP à partir de quand ?


YOU DON'T KNOW ME, YOU DON'T EVEN CARE
CAM CAM CAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri F. Morstorm

avatar

Messages : 389
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   Ven 22 Juil - 21:47

Mais bien sûr que tu es validée très chère !
Désolée d'avoir oublié de le préciser. :3
Je te mets les droits de modos sur ce pas. Very Happy



« Imagined that from the outside. I was scared, as much as Ron in Harry potter in front of spiders. I didn't know how I had to act. My all body hurted. I didn't succeed to think. Crying, I went against her. Crying, I apologized in a murmur. Crying, I kissed her. » ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutsu.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cassandre S. Lipovsky - Et l'amour du bout des lèvres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme une âme au bout des lèvres (PV Batman)
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» Cassandre
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synchronicity :: Ams Tram Gram :: Présentations&Folie :: Dossiers complétés-
Sauter vers: