AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre 4 murs [PV: Lewis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Casey A. Beliakov

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Entre 4 murs [PV: Lewis]   Mar 6 Sep - 15:07

    Ca devait faire environ 1h que les murs s’amusaient à te perdre un peu plus dans cet étage maudit.

    Les cinq premières minutes, tu avais été amusée par ce petit jeu. Ca te donnerait une bonne raison d’arriver en retard à ce cours assommant. Alors tu t’étais contenté de suivre le chemin tracé, sans vraiment te dépêcher. Laissant glisser tes doigts sur le mur à ta droite, laissant un sourire amusé trôner sur tes lèvres quand il se dérobait. Tu trottinais en fredonnant une chanson connue. Tu étais plutôt de bonne humeur pour une fois.

    Puis, au bout de dix ou vingt minutes, tu avais commencé à être agacé. Ces fichus murs ont même finit par avoir un gros plan de la semelle de tes bottines ainsi que quelques charmants noms d’oiseaux. Seule entre quatre murs, tu n’avais pas grand monde à séduire et ce n’était pas avec de jolis battement de cil que ces blocs de pierre allaient la laisser passer. Ils n’étaient pas non plus sensibles à la menace ou aux insultes mais au moins, ca avait le mérite de te défouler.

    Et finalement, au bout de trois quart d’heure, tu avais finis par laisser vaguement tombé. Les laissant s’agiter autour de toi. Tu avançais simplement en ligne droite ou presque. Tes pas contrôler par le bon vouloir de cet étage que tu maudissais jusqu’à la trente-sixième génération. Pourquoi diable ce directeur ne faisait-il rien pour remédier à ces problèmes ? Surement parce que ca l’amusait lui. C’était surement le seul, avec ces abrutis de Springties à trouver ça amusant.

    Fatiguée de tourner en rond et les pieds légèrement endoloris, tu avais finit par t’assoir à même le sol, adossé à un mur qui semblait pour le moment décidé à rester à sa place. Tu regrettas bien vite ton geste parce que les murs prirent visiblement un malin plaisir à t’enfermer dans un cul de sac. Maintenant, il n’était même plus question d’aller à ce fichu cours. D’ailleurs, il était surement terminé depuis le temps. Peut-être que finalement, tu avais finis par les vexé à force de les insulter.

    Vraiment. C’était ta deuxième année dans cette école tordue et ca ne t’était encore jamais arrivé. A croire que quelqu’un avait décidé d’entamer ta bonne humeur. Pour couronner le tout, tu avais oublié de prendre ton paquet de cigarette. Du coup, il t’était impossible de calmer tes nerfs avec un de ces petits bâtons aux allures de véritables amis dans les situations difficiles. Tu entendais vaguement les bruits étouffés de tes camarades de classes qui quittaient la salle, un peu partout autour de toi. C’était vraiment très ténu. C’est qu’ils étaient épais ces murs. La tête contre tes genoux, tu fredonnais doucement pour passer le temps, attendant patiemment que les murs arrêtent de n’en faire qu’à leur tête.

    Les yeux fermés, ton pied battant inconsciemment la mesure, tu chantais à mi-voix. Parce qu’à part le gout sucré de tes Black Devils, il n’y avait que ça qui arrivait à te détendre. Et il a fallut que ce soit ce moment, alors que tu avais laissé tomber tout tes grands airs. Ce masque de fierté. Il a fallut que ce soit ce moment là pour qu’un de ses fichus murs coulissent à nouveau et laisse le passage à quelqu’un. Quelqu’un que tu aurais tout fait pour éviter dans d’autres circonstances. Quelqu’un que tu ne remarquas même pas tout de suite, continuant de laisser doucement ta voix se poser en quelques notes.


Make them wonder

Why you’re still smiling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis X. Charles

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Entre 4 murs [PV: Lewis]   Mar 6 Sep - 16:43

    Un cours de plus se finit. Un autre cours que Lewis n'a pas écouté, mais certains ne touchaient vraiment pas son intérêt. En plus le prof se répétait. De toute façon il n'avait pas besoin de se justifier, d'après ses calculs 64% des élèves avaient dormi cette heure. Excité comme une puce à son habitude, il était bien incapable de dormir ! Alors il faisait ce genre de calculs stupides ou de petits gribouillis du bout de sa plume sur son parchemin, attendant que la leçon se termine enfin. Et quand l'heure vint enfin, il est le premier à sortir, sous le regard amusé et un peu endormi de ses camarades.

    Sifflotant gaiement, il monte les escaliers rapidement, sa chemise mal boutonnée et son sac un peu trop plein, un peu trop vieux, jouant à la boxe avec sa hanche. Il croisa quelques copains qu'il salua rapidement d'un geste de la main. Il entendait certains se demandaient tout haut ce qui pouvait bien le presser. En fait rien, il avait juste envie de courir un peu. Se sentir libre, voler sur ces marches, ses cheveux caressant sa nuque à l'air qui les poussait en arrière.

    Et le quatrième étage arriva beaucoup trop vite, si vite qu'il le manqua presque, et ses baskets usées firent un couinement très sonore à son dérapage plus ou moins contrôlé. Heureusement que personne ne l'avait vu ainsi, les bras levés de chaque côté, on aurait dit un surfeur. Enfin un mauvais surfeur, le genre de ceux qui "surfent" pour crâner plus que pour s'éclater. Enfin bref c'était pas son truc.

    Lewis trottina donc toujours aussi joyeusement vers les murs. Ces murs que tout le monde détestait. Avec qui il avait passé de nombreuses journées dés sa première année. Il semblerait d'ailleurs qu'ils aient en quelque sorte "adopté" le jeune homme, car quand il n'y venait pas pour jouer, ils lui faisaient souvent un chemin plutôt pratique et rapide. En occurrence il aurait bien aimé un petit raccourci rien que pour lui vers le club informatique, il avait besoin de l'aide d'un des membres pour un bug qu'il avait causé à la bibliothèque ....

    « Yope, c'est moi ! »

    Et voilà deux murs qui s'écartent sur son passage, lui rendant son salut à leur façon. Bien trop fier, il avança joyeusement de sa démarche rapide sur ce chemin que les murs lui créaient. C'est alors qu'il entendit une voix. Plutôt jolie. Elle chantait. Et lui était familière. Sa tête et son attention se tournèrent dans la direction, et les murs ne tardèrent pas à l'y diriger. Nouveau dérapage couinant, et voici monsieur devant...

    « Salut Beliakov ! »

    La princesse des Winter comme il aimait l'appeler, derrière ses airs de sorcière elle n'avait pas l'air très féroce, surtout à ce moment. Apparemment il l'avait prise sur le fait, démasquée de ses airs de putain. Un grand sourire fier et chaleureux brilla sur son visage alors qu'il la regardait joyeusement, plutôt content d'être tombé sur cette Winter là plutôt qu'un(e) autre.



Were you born to resist or be abused ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Beliakov

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Entre 4 murs [PV: Lewis]   Mar 6 Sep - 17:11

« Salut Beliakov ! »

Tu manquas de t’étrangler avec ton souffle. Juste manquer mais celui-ci se coupa tout de même alors que tes paupières ne couvraient plus tes yeux bleus. Tu haïssais ces murs. Pourquoi avait-il fallut qu’ils décident bien gentiment de faire venir quelqu’un jusqu’à elle. A cet instant. Alors qu’elle était, non seulement en position de faiblesse, coincée de ce couloir capricieux mais en plus, alors qu’elle était plus ou moins à découvert.

Un summerers. Et pas n’importe lequel. Lewis Charles. De tous les élèves de cette école, il avait fallut que ce soit lui. Ta main se serra un peu sur ton bras, l’espace d’un court instant avant que tu ne redresses la tête vers le visage, toujours bien trop souriant du brun. Tu n’arrivais à rien avec lui. Non pas parce qu’il était insensible à ton charme. En fait, tu ne savais même pas ce qu’il en était pour ça. Tu n’avais jamais essayé. Tu n’avais jamais réussis. Parce qu’il… Parce que.

« Oh. Charles… »

D’un ton que tu avais essayé de faire aussi détacher que possible, tu avais simplement répondu en détournant le regard. D’ordinaire, tu te serrais contenter de ses deux mots avant de tourner les talons, t’éloignant aussi dignement mais surtout aussi rapidement que possible de lui. Lui et son sourire trop lumineux. Lui et son caractère trop enfantin. Trop naïf. Trop pur. A coté de lui, tu avais l’impression que toutes tes certitudes d’être tellement mieux que Cassandre n’étaient que d’affreux mensonge. Et tu te dégoutais. Et tu le fuyais. Comme par peur qu’il soit capable de voir ta laideur. Celle qui se terrait au fond de toi. Comme si, lui était capable de trop de chose. Sur toi. Sur celle que tu étais. Avait été. Tu ne devais pas te retrouver avec lui parce que tu te faisais honte et peur en sa compagnie. Incapable de réagir selon ce script. Ce plan trop bien huilé.

« Tu t’es surement perdu pour être à l’étage où ont lieu nos cours. »

Tu te trouvais pathétique. Toi si sure de toi. Tu étais parfaitement incapable de le regarder. Tu faisais mine d’avoir mieux à faire. Comme remettre tes cheveux en ordre, défaire les plis de ta jupe. N’importe quoi qui pourrait justifier que tu fuis son regard. Une issue. Il t’en fallait une. Mais la seule qu’il y avait à présent pour le moment était derrière lui. Et tu doutais franchement que ces satanés murs décident soudainement de te faire une autre sortie. Ca serait te rendre bien trop service. Et tu doutais qu’ils soient de cette humeur, après t’avoir enfermé entre 4 murs pendant près de vingt minutes.

Tranquillement, tu te redressas en t’appuyant au mur, espérant que celui-ci ne te fasses pas la mauvaise blague de se dérober sous ta main. Douce espérance. Tu le sais pourtant qu’espérer est le meilleure moyen d’être déçu. De tomber de haut. Pour le moment, c’est ce fichu mur qui a semblé avoir attendu que ton équilibre repose entièrement sur lui pour coulisser. Ce n’était pas ton jour. Mais alors, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis X. Charles

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Entre 4 murs [PV: Lewis]   Mar 6 Sep - 17:28

    Son sourire ne fut qu'encore plus grand, qu'encore plus heureux, lorsqu'elle lui répondit. Elle se souvenait de son nom. Bien sûr il n'était pas des plus inconnus de l'académie, mais tout de même, ça lui faisait plaisir au Lewis.

    « Tu t’es surement perdu pour être à l’étage où ont lieu nos cours. »

    « Nope ! A vrai dire j'devais passer au club d'info' donc j'ai pris ce raccourci hehehe ~ Tu te serais pas perdue au moins ? Ces murs n'en font vraiment qu'à leur tête ! Mais bon ils adorent s'amuser, J'peux pas trop le leur reprocher ! J'ai fais un petit détour en entendant ta voix, tu chantes super bien dis donc, j'savais pas ! Tu devrais chanter plus souvent ! »

    Et il rit, après avoir beaucoup trop parler, ce genre d'attitude qui en faisaient fuir autant, pourtant aussi la raison pour laquelle tout le monde l'adorait, attendrissant petit bonhomme. Il se demandait en quelle année la jolie demoiselle était, à sa connaissance elle n'était pas dans les mêmes cours que ce satané Morstorm, il l’espérait du moins pour elle, mais comme ce n'était pas vraiment son truc de savoir tout sur tout il ne pouvait pas vraiment savoir.

    Comme il l'avait annoncé un peu plus haut, les murs étaient de vrais gamins, pire que lui, si si c'est possible. Ils profitèrent que la miss s'appuie sur eux pour se dérober, la faisant bien entendu tomber. Ou pas ~ Car preux chevalier à la rescousse de sa princesse, Lewis rattrapa Casey in extremis et l'aida à se remettre sur pied.

    « Woopsie daisy, c'était juste ça ! »

    Il se tourna vers les murs et râla un bon petit coup comme quoi c'était pas très poli de faire ça à une demoiselle sans défense, sans bien sûr trop les offenser parce qu'il les aimait bien ces murs, mais voilà là ils avaient vraiment pas été sympas du tout du tout et s'ils le pouvaient Lewis les aurait forcer à s'excuser même que !

    Il se tourna de nouveau vers la Winterhood, un air un peu gêné alors qu'il passait sa main dans sa tignasse déjà bien ébouriffée. Heureusement qu'elle ne s'était pas blessée... Il espérait que les murs ne faisaient pas tout le temps ce genre de coups c'était pas du joli tout ça... Dommage que le directeur s'en fiche, ç'aurait pu s'arranger plus facilement comme ça.



Were you born to resist or be abused ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Beliakov

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Entre 4 murs [PV: Lewis]   Mar 6 Sep - 18:37

    Et il parlait. Toujours et inlassablement. Il parlait pour deux. C’était pratique pour toi. Toi qui devais surveiller chacune de tes phrases. Toi qui avais pourtant tellement de mal à compter tes mots avec lui. Préférant aller au plus court. Sans pouvoir. Alors la plupart du temps, tu ne disais rien. Ca te ressemblait si peu. Lui ne devais pas le savoir mais toi, tu le savais. Et la plupart des gens qui te connaissait, de près comme de loin.

    Ce garçon aimait ces murs. Ca ne t’étonnait pas dans le fond. Il devait trouver ça vraiment amusant. De chercher sa route, de parler à ces murs. Tu le voyais tout à fait rire de se retrouver dans un cul de sac, plaisantant avec les geôliers qu’ils l’auraient coincés. Comme un enfant. Trop attachant. Et ce petit compliment. Si naturel. Ce compliment à propos de ta voix. Qui te distrait, qui te donne envie de t’enfuir un peu plus loin encore. Loin de cette gentillesse dispensée sans discernement.

    Et alors que tu bascules, privé de l’appui sur que semblait te donner ce fichu mur, il arrive. Trop vaillant. Trop. Près. Ta main s’est raccroché à lui, par reflexe. Le temps de t’en rendre compte et tu recules. Tu t’éloignes. Et alors que tu tentes de te donner contenance, il gronde celui qui te martyrise depuis plus d’une heure maintenant. Et tu recules d’un pas à nouveau. Tu mets de la distance. Parce que tu es mal à l’aise. Tu n’as pas la poitrine bombée, aucun petit sourire n’est accroché au coin de tes lèvres. Tu simplement le regard fuyant, tes airs de princesse ont foutu le camp. Tu te détestes comme ça. Comme la lycéenne que tu es. Comme la collégienne que tu as été. Trop toi. Pas assez Casey Beliakov.

    « Merci » marmonnes-tu vaguement. Tu regardes ailleurs, et tu remarques un détail. Un autre mur coulisse. « Ah non ! Arrête ! Pas maintenant ! ». Tu rejoins le mur qui se referment, là d’où venait Lewis. Dans ces moments, tu voudrais tellement que ton don fonctionne sur les objets. Mais pour qu’il y ait persuasion, il faut qu’il y ait conscience. Chose qu’un mur n’a normalement pas. Normalement. C’était dur de concevoir que ceux là n’en avait pas non plus mais pourtant, vu qu’ils restaient de marbre à ses ordres.

    Bloquée. Tu te sentais trop incertaine. En position de faiblesse.

    « … Et c’est comme ça depuis plus d’une heure. »

    Et tu voulais le penser. Pourtant tes lèvres t’ont trahi. Ta voix t’a trompé. Tu l’entends résonner et ta main se referme doucement contre le mur. Tu préfères rester dos à Lewis. Parce qu’il lui ressemble tellement. Par ces mots. Par ces gestes. Par son sourire. Intouchable. Tu refuses de l’approcher. Parce qu’il est trop de souvenir.

    « Bloquer avec un Summerer. Génial »

    Tu tentes de te donner contenance. Tu essayes. Même si ta voix tremble un peu. Même si ton attitude n’arrive pas à être aussi fière. Tu es si lamentable. La tête basse, le regard fuyant. Tu te méprises ainsi. Comme tu es réellement au fond de toi. Comme tu es quand il est là. Et cette fois, tu es incapable de fuir. Tu es prise au piège, petite Casey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre 4 murs [PV: Lewis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre 4 murs [PV: Lewis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Installation pour Slack sur murs de clôture
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synchronicity :: Pic et Pic et Colegram :: Les Murs Coulissants-
Sauter vers: